Pause Lecture

Date de parution: 15/10/2020


« Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. »

Avis du site lisez.com:


Les seniors sont au cœur de la crise que nous connaissons du Covid-19 : 71% des décès directement issus du virus Covid-19 sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Les protéger est un objectif politique majeur. Mais si, voulant les protéger, nous les asphyxiions ?
Marie de Hennezel, dans une dénonciation forte dans Le Monde du 4 mai 2020 :
« Je remets en cause la folie hygiéniste qui, sous prétexte de protéger les personnes âgées arrivées dans la dernière trajectoire de leur vie, impose des situations proprement inhumaines. »
L’Adieu interdit développe cette dénonciation de la politique de confinement strict des âgés à l’heure du covid-19, leur interdisant embrassades avec leur enfants ou petits-enfants, mots d’adieu, présence de proches. L’accroissement du déni de mort de notre société, la remise en cause des acquis sur la dignité du mourir, la négation du besoin d’accompagnement du mourant dans ses derniers moments, sont les conséquences de cette politique.
Dans un texte fort, et doux, elle rappelle la nécessité de méditer sur le sens de l’existence, « Et sur une vie où le devoir d’accompagnement de ceux qui vont mourir impose naturellement la présence et les mots d’adieu ».

Contact

Vous souhaitez plus de renseignements?

Contactez Mr Molitor, gérant et formateur

 

06 28 71 30 46

Vous souhaitez un devis?

Vous souhaitez adapter un de nos programmes existants?



Retrouvez-nous sur



N'hésitez pas à partager